Catégories

Liste des produits de la marque : Marshall

L’histoire des amplis Marshall est devenu au fur et à mesure des années une véritable source de fascination. En 50 ans de fabrication, Marshall est devenu la marque incontournable de l’amplification !

Les premières années (1962-1965) :

Trouver de la documentation datant des premières années de l’aventure Marshall est quasiment impossible. La pression subie par Jim Marshall et son équipe pour construire des amplificateurs était si importante que la tenue de registres passait au second plan. Pour l’anecdote, cette obligation d’efficacité et de rendement toujours plus rapide a été à l’origine de quelques changements dans les produits eux-mêmes. En effet, étant donné que l’équipe essayait toujours de développer au mieux ses amplis et qu’elle connaissait régulièrement des ruptures de stocks pour certaines pièces, des modifications étaient nécessaires pour pouvoir continuer la production et respecter les commandes.

De 1965 à 1968 : La légende Marshall est en marche !

À la fin de 1965 une production de 40 amplificateurs et 100 baffles par semaine n'était plus suffisante pour répondre à la totalité des commandes La demande avait littéralement connu une progression exponentielle en l’espace de 3 années, La seule solution était de déménager vers une usine plus grande à Bletchley, Buckinghamshire. En parallèle, alors que le monde bougeait au rythme des refrains des groupes britanniques, Marshall profitait d’une visibilité absolue … la légende Marshall était en marche !

Les guitaristes les plus influents de l’époque voulaient s’équiper des d’amplis de la marque : de Pete Townshend de The Who à Eric Clapton en passant par Ritchie Blackmore de Deep Purple tous avaient opté pour les produits de Jim Marshall. Un nom va cependant faire entrer la marque Marshall dans l’histoire du rock : celui de Jimi Hendrix. Le « Voodoo Child » utilisait les amplis Marshall comme un outil créatif à part entière, un prolongement indissociable de sa guitare.

En 1968, une nouvelle explosion des ventes provoque la nécessité d’acquérir une plus grande capacité de stockage. Pour répondre aux attentes d’un public toujours plus présent, Marshall décide d’élargir ses gammes.

De 1968 à aujourd’hui :

Parmi les modifications notables des années 70 on peut citer en 1975 les premières têtes transistor Marshall puis en 1976, l’introduction du « Master Volume » (série initialement appelée « JMP » pour Jim Marshall products). Commence alors une course vers le gain, quête qui continue encore aujourd’hui.

Le son Marshall est alors devenu à cette période plus nerveux. Ce son trouve grâce auprès de joueurs comme Randy Rhoads, Zakk Wylde et Slash. En 1981 Marshall lance la série des JCM : les amplis Marshall deviennent plus polyvalents. Dans les années 1980 et 1990, Marshall continue d'introduire de nouvelles séries d'amplificateurs et offre toujours plus de gain et de distorsion (overdrive) à faible volume. Marshall s’installe plus que jamais en tant que le leader et la référence dans le domaine de l’amplification.

Aujourd’hui la firme anglaise emploie plus de 220 personnes en Angleterre. Des références telles que JCM2000, ValveState, MG series, Mode Four ou encore, plus récemment, JVM et Vintage Modern prouvent que de tous temps, des produits remarquables et totalement en accord avec les attentes des guitaristes ont vu le jour, dans la lignée de l'excellence inculquée à la compagnie par son fondateur. Il est possible de retracer l’histoire du rock simplement à travers l’évolution des amplis Marshall.

A l’annonce de la disparition de Jim Marshall, le 5 avril 2012, une seule idée anime l’équipe Marshall : perdurer le mythe et l’héritage du « father of loud » en recréant chaque jour le son rock de demain.

Plus